L’art celtique, de la Protohistoire à l’Irlande chrétienne : un art de la mémoire

Conférence de Nathalie Ginoux, professeure d’Histoire de l’art et Archéologie des mondes celtes à Sorbonne Université, Centre André Chastel (UMR 8150).

Cette conférence porte sur un pan souvent méconnu de l’histoire de l’art occidental : l’art celtique qui s’est développé en Europe continentale, dans les îles Britanniques et en Irlande, sur plus d’un millénaire, entre le Ve s. av. J.-C. et le IXe s. apr. J.-C. en accompagnant les progrès techniques, la mobilité des artisans, le passage à la romanisation et au christianisme et les conquêtes, germaniques, anglo-saxonnes et scandinaves. L’art celtique est surtout appliqué aux représentations du pouvoir, guerrier, politique et religieux. Envisagé dans la longue durée, de l’âge du Fer au premier Moyen Âge irlandais et dans l’espace géographique européen des Celtes, continentaux et insulaires, ce sujet nous conduira à nous interroger sur la question des survivances, nécessairement indirectes, ainsi que sur un certain nombre de persistances structurelles, conceptuelles, plastiques et de principes d’une « visualité » singulière, perceptibles dans l’art chrétien médiéval en Irlande.

Quand : 11 mai 2024 à 10 h 30

Où : Auditorium du musée d’Archéologie nationale

Les Amis du Musée d’Archéologie nationale samanstger@gmail.com

Partager l'article