Jeanne Bonjour + Nochka à La CLEF

Jeanne Bonjour + Nochka
Ces 2 artistes font souffler un vent de fraîcheur sur nos playlists et nous offrent une palette d’états d’âme. Avec une subtilité qui leur est propre, elles captent les signaux du cœur, des émotions que l’on a parfois du mal à verbaliser.

Quand : vendredi 11 octobre 2024 à 20h30

: La CLEF – 46 rue de Mareil 78100 Saint-Germain-en-Laye

Tout part de la fissure. Jeanne prend le temps de sortir de son corps et d’analyser, comprendre ce qui la touche, ce qu’elle a envie de transmettre. Originaire de Rennes, la jeune auteure-compositrice-interprète dévoile un univers à la fois dansant et mélancolique, inspiré par la chanson française aux apparences d’un Étienne Daho ou d’une Catherine Ringer. Ce qui l’a toujours interpellé dans l’art, c’est le langage sous toutes ses formes. Attachée au théâtre et au cinéma, Jeanne Bonjour se sert de la musique pour exprimer sa propre forme de théâtre, où elle raconte des histoires (souvent les siennes), avec autodérision, transparence et sincérité. Les sonorités pop, chanson et electro les habillent avec un naturel et une spontanéité innovante. Sur son nouvel EP, « Nouvelle Ère », Jeanne y interroge son rapport aux autres en y explorant l’amour sous toutes ses formes.

Lien d’écoute : https://youtu.be/y-wq0XWv7WI

Le monde est bien trop immense et vertigineux pour Nolwenn. À 22 ans, ses maux sont ceux de toute une génération : celle qui a grandi dans une planète en voie d’extinction, où l’on ne s’écoute plus penser ni vivre. Une génération qui voit les bombes sur Twitter comme dans les métros. Celle, aussi, que l’on condamne d’être déprimée. Sauf que Nolwenn, c’est aussi Nochka : une chanteuse, auteure-compositrice de 22 ans née à Lyon – oui -, mais qui apprivoise son pessimisme pour en faire de la beauté. La planète qui s’étiole lui donne d’autant plus envie d’avancer, ses maux – et ceux des autres -, elle ne cherche qu’à en parler et les réseaux sociaux, elle les a domptés. Munie de son logiciel de musique et sa voix cristalline comme seules armes, Nochka fait tout, toute seule. À travers ses compos, elle essaye d’apporter du soleil dans nos fils d’actualités toxiques. Comment faire, sinon comme ça ?

Lien d’écoute : https://youtu.be/RilT-eXcruo

Partager l'article